Marketplaces, l’e-commerce de demain ou la fausse bonne idée ?

Depuis quelques années déjà, le paysage de l’e-commerce a été bouleversé par l’arrivée des marketplaces. La crise sanitaire, en lien avec la covid-19 n’a fait que renforcer cette tendance. En effet, contraintes de fermer boutique de façon brutale, seules les enseignes dotées d’un site e-commerce ou présentes sur une place de marché ont pu continuer de développer leur activité.

Résultat ? Les marketplaces ont vu leur chiffre d’affaires s’envoler en 2020. Alors que  CDiscount ne s’est jamais aussi bien porté, le géant mondial Amazon a lui aussi, largement dépassé son bilan prévisionnel, avec un chiffre d’affaires de 108,5 milliards de dollars, soit une hausse de 44% sur un an.

Mais les marketplaces sont-elles vraiment un eldorado pour tous les commerçants ? Avant de vous lancer dans l’inconnu, sachez qu’il est important d’évaluer au préalable, tous les paramètres qui entrent en jeu. C’est parti pour un tour d’horizon qui vous aidera à y voir plus clair si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure des marketplaces !

 

Vendre sur une marketplace : comment ça marche ?

 

Avant de s’intéresser aux différents avantages que peut procurer l’ajout d’un nouveau canal de distribution à votre stratégie, il est important de bien comprendre le fonctionnement des marketplaces.

Sur le principe, les marketplaces fonctionnent de la même manière qu’un centre commercial physique, à l’exception près qu’il s’agit d’une plateforme e-commerce. Sur cette galerie marchande 2.0, plusieurs vendeurs issus de secteurs différents (vêtements, bricolage, livres, etc.) proposent aux internautes des produits, en échange d’une commission versée sur les ventes. En effet, dès qu’un client achète un produit sur la marketplace, cette dernière reverse aux vendeurs le produit de la vente, après déduction d’une commission.

 

Les avantages et les inconvénients d’une marketplace e-commerce

 

Outre l’augmentation considérable de clients potentiels et donc, de ventes sur vos produits, la vente en ligne de vos produits sur une marketplace possède de nombreux avantages.

En effet, cette dernière permet également : 

  • de profiter de la notoriété de la marketplace : vous l’aurez compris, ces plateformes jouissent d’une audience très importante, bien supérieure à celle des petits commerçants. C’est donc l’occasion, pour eux, de toucher une autre cible et donc, de générer des volumes de ventes plus importants.
  • de réduire le temps passé pour la gestion de votre site e-commerce : lorsque vous vendez vos produits sur une place de marché, vous avez seulement la gestion de votre catalogue à gérer. Vous économisez ainsi un temps précieux sur les tâches nécessaires à la gestion d’un site e-commerce (logistique, publicité, etc.)
  • de réduire vos coûts : posséder son propre site e-commerce vous engage à verser un certain nombre de frais, tel que l’achat du domaine, l’hosting (hébergement), etc. En passant directement par une marketplace, vous économiserez de l’argent, mais aussi un temps précieux relatif au développement de votre site.

 

Évidemment, il ne peut pas y avoir d’avantages sans contrepartie. En effet, l’objectif premier de ces marketplaces reste de réaliser des bénéfices. Voici donc les quelques inconvénients qu’il vaut mieux prendre en compte avant de se lancer dans l’aventure des marketplaces :

  • des frais relatifs aux commissions par produit vendu : comme évoqué précédemment, une commission comprise entre 5% et 30% s’applique dès qu’un de vos produits est vendu sur la marketplace. À vous d’estimer la marge de bénéfice réalisée afin de savoir si s’installer sur ce type de plateforme est rentable pour votre business ou non. 
  • le coût de l’abonnement mensuel : ces plateformes proposent plusieurs tarifs d’abonnements  ; ces derniers se situent généralement entre 20€ à 500€. Retenez cependant que plus ces tarifs sont élevés, plus les commissions sont basses.
  • une concurrence parfois importante : selon les secteurs, vous pourrez vous retrouver à vendre vos produits directement aux côtés de vos concurrents directs. Dans ce cas-là, vous serez nécessairement obligé de repenser votre stratégie de prix et donc de réduire vos marges.
  • moins de visibilité sur vos clients : en vendant vos produits sur une marketplace, oubliez toute stratégie de retargeting. En effet, il est important de savoir que vous ne pourrez pas détenir les données de vos clients, ce qui peut pourtant représenter un vrai avantage lorsqu’on possède son propre site e-commerce.

Malgré ces quelques inconvénients, la vente de produits via une marketplace peut s’avérer être une solution rentable rapidement, surtout si vous avez un budget limité. Cependant, gardez à l’esprit qu’en passant par ces plateformes, vous aurez moins la main sur le contrôle de vos produits mais aussi, sur vos clients. Ceci dit, cela reste l'opportunité, pour vous, de tester votre marché en ligne pour remonter des indicateurs, évaluer des potentiels... avant de décider, ou non, de l'opportunité de lancer son propre e-commerce.

 

Besoin d’un accompagnement personnalisé en fonction de vos besoins marketing ? Faites appel à nos experts, ils se feront un plaisir de vous répondre !

 

ban-new-11-commandements-conversion-1

Télécharger votre livre blanc "11 commandements de la conversion en ligne"

 

Digital Passengers