ACTUALITÉS ET CONSEILS DU MARKETING DIGITAL

Toutes les actualités et les conseils en analytics, en web, en mobile, sont ici.
Découvrez la veille du marketing digital et les actualités liées au digital analytics.

Tous les chefs d'entreprises se sont un jour posé la question de la gestion du marketing digital de leur société. Faut-il recruter des nouvelles ressources pour gérer ce dossier ?  Faut-il externaliser auprès d'une agence digitale ? ou bien faut-il former ses salariés ? Nous allons tenter de répondre (objectivement) à cette question en présentant les avantages et les inconvénients de ces 3 possibilités.

 

Recruter en marketing digital ?

 

Le coût, premier frein au recrutement, mais un tremplin logique

Le premier élément auquel va penser un entrepreneur à l'idée de recruter une nouvelle personne pour gérer le marketing digital de sa société est le coût. En effet un profil capable de gérer le marketing digital d'une PME aura un coût annuel (salaire chargé) d'environ 40 à 55 K€ selon l'étude 2018 du Journal du netCe coût est bien entendu valable pour un poste qui effectuera 35h par semaine sur environ 228 jours de travail dans l'année (hors congés et jours fériés).

On sait toutefois que le recrutement devient une étape logique lorsque l'expert comptable lors du bilan annuel explique au chef d'entreprise que les frais dépensés en honoraires d'agence dépassent le coût d'un salarié. C'est ce qu'on appelle "le tremplin", le jour où la société est prête financièrement à recruter pour rentabiliser son marketing et sa communication en interne et diminuer les dépenses auprès de prestataires externes. 

Cette suite est logique et même saine et bon signe, elle signifie que l'agence a préparé le terrain et amené la société vers la réussite qui lui permet aujourd'hui de voir plus grand.

 

Le CDI, un engagement fort 

Le second frein que les recruteurs rencontrent, c'est l'engagement du CDI auprès d'un candidat. En effet, les chefs d'entreprise auront toujours la crainte que ce poste ne soit pas utile à 100% et pourtant ils devront tout de même trouver les ressources financières pour payer 100% du salaire et bien entendu les charges patronales qui l'accompagnent.

L'autre crainte est qu'un jour la relation tourne mal et qu'il soit très compliqué de se séparer "proprement". On a tous entendu autour de nous une personne nous parler d'une fin de contrat compliquée, qu'elle soit salariée ou chef d'entreprise. L'engagement du CDI est donc un frein psychologique important. 

 

La ressource en interne, fiable et de confiance

L'avantage en revanche de recruter des ressources internes pour gérer le marketing digital d'une société est d'avoir une personne qui sera formée à la culture de l'entreprise, aux techniques et process internes, mais surtout une personne fiable dédiée à un seul client, votre entreprise.

En effet, travailler avec une agence digitale peut parfois faire peur à certains chefs d'entreprises qui craignent la fuite de leurs données sensibles ou que l'agence traite avec d'autres sociétés concurrentes à la leur.

 

Externaliser à une agence digitale ?

 

Le coût, premier facteur décisionnel :

Evidemment, le montant des honoraires d'une agence digitale est souvent compliqué à interpréter par un chef d'entreprise dont le métier est très éloigné de ces problématiques. Il comprend bien souvent l'intérêt de travailler le SEO de son site, de rédiger des contenus de qualité, de mettre en place une stratégie inbound marketing... En revanche dans le détail, il lui est parfois impossible de juger de la pertinence d'un devis dont certaines lignes utilisent un langage parfois incompréhensible : "Etude des buyers journey pour 2 personas = XXXX € HT"... un montant à 4 chiffres pour 7 mots... il y a parfois de quoi prendre peur... Mais lors d'échanges oraux, ou de présentations écrites suffisamment détaillées, les agences arrivent facilement à expliquer la valeur de ces 7 "petits" mots.

Cependant, il n'en reste pas moins que les honoraires d'une agence sont une charge que l'annonceur (la société qui commandite le travail) doit absorber en plus des autres coûts de communication et marketing comme l'achat media (Social Ads, Adwords, ...), ou encore les logiciels et abonnements (CRM, Plateforme d'emailing, ...) etc... Mais ces coûts seront à dépenser même si on recrute un salarié.

 

La taille de l'équipe, le savoir faire et l'expérience d'une agence digitale

Le savoir faire, les expertises, les années d'expérience dans des domaines très spécifiques du marketing digital sont des avantages qu'une société ne pourra pas s'offrir en interne à moindre coût, à moins de recruter une équipe entière de seniors soit un budget de plusieurs centaines de milliers d'euros. 

C'est peut être l'avantage le plus déterminant dans le choix que se posera le chef d'entreprise. En effet, une équipe dédié à son projet au sein de son agence prestataire comprendra pas moins de 2 personnes et bien souvent 3 ou 4 personnes. Tous ces intervenants, qu'ils soient rédacteurs web, SEO managers, community managers, content managers, directeurs de clientèle, ou autre... ont tous plusieurs années d'expériences sur leurs CV et surtout un savoir faire et un domaine d'expertise très précis. En recrutant 1ou plusieurs salarié(s), il est impossible d'obtenir autant de savoir faire à ce coût car l'agence digitale mutualise ses coût sur l'ensemble de ces clients en portefeuille.

 

Alors faut-il former ses équipes ?

 

La solution intermédiaire la moins couteuse et la plus motivante

C'est peut être l'une des solutions les plus intéressantes en termes de coûts pour l'entreprise et de motivation pour les salariés. En effet, le coût d'une formation aussi longue soit elle, ne s'approchera jamais du coût d'un recrutement ou du montant des honoraires d'agence. 

En ce qui concerne la motivation des salariés, ce n'est plus à prouver, les former à de nouvelles techniques, leur apprendre de nouveaux métiers complémentaires au leur, les impliquer dans l'avenir de la société est très stimulant pour les salariés.

 

Mais une solution qui a ses limites aussi

Les limites existent aussi à former ses salariés en interne. Beaucoup de chefs d'entreprises se sont trompés dans les formations accordées, par manque de connaissance sur le programme de formation, ou par manque de conseils. D'autres ont accepté de former des salariés qui ont quitté l'entreprise en se faisant débaucher par d'autres entreprises juste après la formation. Bref, sur ces questions, seule la relation des chefs d'entreprises avec leurs salariés et le dialogue permettra de faire les bons choix.

 

En conclusion, que FAIRE ? 

 

La conclusion est peut être un bon mix de tout ça... Si vous choisissez de recruter avant même d'avoir enclencher des actions en marketing digital il vous faudra attendre longtemps avant que votre salarié ne soit au maximum de son efficacité et les résultats de l'entreprise au rendez-vous. Le bon compromis est peut être de débuter avec les prestations et le savoir faire d'une agence digitale spécialisée dans vos besoins, pour vous accompagner au début et vous mettre sur la voie. Elle passera la main assez naturellement en suivant votre nouvelle recrue lors du recrutement (le fameux tremplin) et peut être même en le formant...

La formation des salariés est un excellent moyen de passer un cap sans dépenser trop. Même si les dispositifs en France sont tous orientés vers la formation professionnelle (Data Dock, CPF, ...), il n'en reste pas moins que le choix de la formation est toujours un peu compliqué à faire. Prenez le temps d'interroger les OPCA, de leur décrire vos besoins et attentes, ils seront vous orienter vers les organismes de formation qui vous correspondront.

 

ban-new-catalogue-formations

Télécharger le catalogue

  Publié par Marc NOEL