Comprendre le retargeting : définition, objectifs

L’une des principales problématiques des entreprises à l’ère du digital, qu’elles s’adressent au grand public ou aux professionnels, est d’avoir de la visibilité sur internet pour augmenter son trafic dans un objectif d’amélioration de la conversion des visiteurs en clients.

En 2020, les chiffres montrent qu’une très faible part des visiteurs d’un site marchand procèdent à la finalisation de l’achat. Par conséquent, la grande majorité des visiteurs quittent le site sans avoir acheté (environ 96% selon une estimation récente).

C’est précisément sur cette majorité de visiteurs que les entreprises ont un réel manque à gagner en termes de chiffre d’affaires. Comment transformer les visiteurs qui connaissent la marque en clients.

Découvrez comment cibler les personnes ayant déjà montré un intérêt pour votre site web grâce au retargeting. Mais qu’est-ce que le retargeting ? Quelles en sont les bonnes pratiques ?

Le Retargeting : qu’est-ce que c’est ?

C’est, en fait, un type de campagne publicitaire ayant pour objectif de cibler les visiteurs d’un site web ou d’une page web donnée.

Comment est-ce que cela fonctionne ? Lorsqu’une personne visite un site web, elle montre son intérêt en cliquant sur plusieurs produits mais elle n’ajoute pas d’article à son panier et quitte le site. Les données de navigation sont collectées grâce à un script de tracking installé sur le site. Les campagnes publicitaires de retargeting vont s’adapter au comportement des visiteurs de ce site.

Ensuite, ces mêmes visiteurs seront reciblés et verront des publicités display s’afficher dans les résultats de recherche ou encore sur d’autres site web mettant à disposition des espaces publicitaires sur leur site.

À quoi sert le retargeting ?

Il a été remarqué que les visiteurs d’un site n’achètent pas dès leur première visite. En moyenne, il faudra cinq visites à un internaute avant de faire un achat. L’idée, c’est donc de réduire le nombre de visites pour atteindre la finalisation de l’achat.

Toute la valeur de cette méthode est de transformer le simple intérêt en conversion. Les marques sont clairvoyantes lorsqu’elles pensent au retargeting. En effet, on peut estimer qu’il est plus aisé de convertir des personnes ayant déjà montré un intérêt pour la marque plutôt qu’une personne n’ayant jamais entendu parler de la marque. Convaincre le visiteur qui a déjà consulté le site web de la marque et connaissant ses produits demandera moins d’efforts que de s’employer sur un inconnu.

Proposer une nouvelle fois le même produit à un visiteur stimule le prospect sur son chemin vers l’achat autrement appelé « buyer‘s journey ». Ce type de campagne permet de cibler la bonne personne au bon moment, augmentant ainsi les chances de conversion.

En théorie, la part des visiteurs n’ayant pas acheté sur le site est un segment de prospects qu’il est très intéressant de travailler pour améliorer son chiffre d’affaires. Mais comment le mettre en œuvre ?

Le retargeting peut se baser, simplement sur les pages consultées par un visiteur et en fonction de cela, lui proposer un groupe d’annonces dédié. Dans ce cas, le groupe d'annonces est le même, il est diffusé en fonction des pages visitées par l'internaute. 

Il existe une méthode plus précise : le retargeting dynamique. Des annonces personnalisées en fonction du comportement de chaque visiteur sont générées. Plus les campagnes de retargeting répondent de manière précise aux envies des internautes plus elles seront efficaces. La personnalisation est possible grâce à des outils avancés intégrant des technologies comme par exemple le machine learning.

Quelles sont les limites du retargeting ?

Si les campagnes de retargeting sont considérées comme efficaces en termes de conversion, il existe toutefois une difficulté quant à l’attribution de la vente. En effet, il est parfois difficile pour les plateformes publicitaires de refaire le chemin de l’internaute et de savoir avec précision quelle exposition à une publicité a eu le plus d’impact sur la décision d’achat.

Les solutions d’Adblock ayant pour objectif de bloquer les contenus publicitaires peuvent empêcher les publicités de s’afficher sur les sites partenaires affichant la publicité en question.

Ce type de campagne est pertinent seulement pour transformer vos visiteurs, c’est-à-dire vos prospects, les personnes qui vous connaissent déjà. Ce n’est pas une stratégie adaptée pour augmenter le nombre de nouveaux clients.

Les campagnes de retargeting peuvent se faire sur différentes plateformes (réseaux sociaux, moteur de recherche, email, vidéo). Pour définir les objectifs de vos campagnes de retargeting et faire le choix de la plateforme la plus adaptée à vos besoins faites appel à nos experts.

ban-new-11-commandements-conversion

Télécharger votre livre blanc "11 commandements de la conversion en ligne"

Digital Passengers