Qu’est-ce que le Google Data Studio et comment l’utiliser ?

La mise à jour de tableaux de bord pour le pilotage au quotidien des campagnes ainsi que pour la présentation des résultats à vos supérieurs est rarement le moment le plus amusant de votre journée de travail... Gare à ne pas vous perdre entre votre onglet Google Analytics, Google Ads, Linkedin ou Facebook, et surtout ne pas renseigner la mauvaise donnée dans la mauvaise cellule de votre dashboard (en croisant les doigts pour que la formule de votre tableau excel n’ait pas sauté...). Le Google Data Studio va révolutionner vos reportings, on vous explique comment !

 

Qu’est ce que le Google Data Studio ? 

 

Le data studio (GDS pour les intimes), est un outil Google de datavisualisation. On entend par Dataviz la méthode de présentation des données de manière visuelle sous forme de graphiques qu’il s’agisse de courbes, secteurs, jauges ou cartes géographiques. 

Bien plus qu’un simple tableau de bord, le Google Data Studio est à la fois un outil qui permet la remontée des données de manière automatique et un support de présentation qui facilite la compréhension de la data par sa mise en page synthétique. 

Véritable arme de guerre des marketeurs, ceux à l’avoir essayé ne sont pas prêts de s’en passer ! Mais revenons plus en détail sur les fonctionnalités et avantages du Google Data Studio.



Quels sont les avantages de la Dataviz ?

 

La vraie puissance du Data Studio réside dans le fait qu’il s’agit d’un support dynamique. En effet, il suffit de connecter le GDS à des sources de données telles que le Google Analytics de votre site pour que la data remonte automatiquement en fonction des statistiques que vous aurez sélectionné, comme par exemple le nombre de sessions. Un gain de temps énorme puisque vous n’aurez plus à actualiser manuellement votre dashboard, la donnée se met automatiquement à jour en fonction des plages de date sélectionnées ! 

Exemple d'un rapport dans Google Data Studio

Vous pouvez même paramétrer des périodes de comparaison, comme par exemple la période ou l’année précédente afin d'afficher les variations de performances (ici matérialisé par les flèches en vert ou en rouge). 

Et puisque l’on parle de dataviz, il est également possible d’agir sur le style des graphiques (couleurs du tableau, polices et taille des libellés, pagination…) ou d’ajouter des règles de mise en forme personnalisées pouvant par exemple servir à mettre en avant certains résultats.

Sans oublier le fait que le Google Data Studio est un outil collaboratif sur lequel vous pouvez travailler à plusieurs. En effet, il n'existe qu'un seul impératif à l'utilisation de l’outil : avoir une adresse Gmail. 

 

Comment concevoir vos rapports avec Google Data Studio ? 

 

Si le Data Studio fait office d’un support percutant et dynamique pour vos présentations, c'est un outil dont la prise en main n'est pas toujours si aisée. Il faut apprendre à ajouter et combiner des sources de données différentes, comprendre la différence entre une dimension et une statistique pour la construction des tableaux, créer un filtre ou un segment personnalisé etc. Selon la complexité de la donnée que vous souhaitez faire remonter dans le data studio, cela peut prendre autant de temps à le paramétrer que de temps gagné par la suite !

 

Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec l’outil mais que vous êtes convaincu de son intérêt que ce soit en termes de fiabilité de remontée de donnée ou d’aide à la compréhension de la data, n’hésitez pas à faire appel à une agence pour qu’elle construise le socle de votre data studio. Une fois paramétré selon vos exigences, ce dernier qui n’aura plus besoin d’être manipulé et se mettra à jour automatiquement.

 

guide-conversion-ligneTélécharger votre livre blanc "11 commandements de la conversion en ligne"

 

Digital Passengers