Stratégie de contenus et blogging, ça marche vraiment ?

Lorsque nous rencontrons des nouveaux prospects que nous sensibilisons sur l’inbound marketing et l’importance de définir et de déployer une véritable stratégie de contenus et de mettre de l’énergie dans l’animation d’un blog sur leur site pour maximiser leur présence en ligne, leur première réaction est souvent dubitative.

Au-delà de la question des compétences en matière de rédaction, il est vrai que les résultats sont souvent longs à arriver et que les efforts demandés sont conséquents. Nos interlocuteurs sont alors souvent tentés de capitaliser sur les campagnes média en ligne (Facebook, Google…) où les premières performances peuvent être quasi immédiates.

Alors est-ce que ça vaut vraiment le coup d’engager des budgets dans une stratégie de contenus éditoriale et dans un blog ?

 

Inbound vs Outbound, un choix cornélien ?

 

On oppose souvent ces deux approches or elles sont finalement très complémentaires. Même dans une stratégie inbound, les campagnes outbound peuvent jouer un rôle important et ne sont pas du tout à bannir. Le but du jeu est néanmoins d’intégrer le média dans une logique intelligente, pour assurer la promotion de certains contenus par exemple…

 S’il ne s’agit pas de se priver de campagnes payantes, pour autant il ne faut pas tomber dans l’excès inverse et négliger l’importance de l’inbound et du référencement naturel qui impliquent d’avoir construit une vraie stratégie de contenus et de blogging adaptés à ses personas pour être efficace.

 

Quels sont les avantages d’une stratégie de contenus inbound ?

 

S’il est en effet possible de compenser un déficit de référencement naturel par de l’achat média pour générer du trafic sur son site, néanmoins une stratégie 100% outbound vous rend complètement dépendant de vos capacités à engager du budget média. A la moindre coupe de budget, votre audience s’effondre du jour au lendemain et vous perdez une grosse partie de votre business.

Si les effets du SEO sont plus longs à construire, et nécessitent d’être entretenus, ils sont aussi plus lents à s’effriter lorsque les budgets sont revus à la baisse et la chute de trafic est moins brutale.

 

D’autre part, même avec des campagnes d’acquisition payantes particulièrement performantes, la qualité du trafic issu du référencement naturel est souvent meilleure que sur les autres canaux. Très souvent les taux de conversion issus du SEO sont en effet nettement au-dessus des autres.

Ne miser que sur l’acquisition payante pour générer des visites sur son site, c’est donc aussi se couper d’un réel potentiel de business additionnel.

Enfin, avec plus de 30% de français ayant téléchargé un adblocker, les consommateurs d’aujourd’hui manifestent une sorte d’allergie à la publicité en ligne dont ils sont saturés. S’engager dans une stratégie de contenus inbound, c’est aussi adopter une démarche marketing moins intrusive et plus à l’écoute des attentes d’aujourd’hui.

 

Des résultats concrets à moyens termes

 

Alors certes, le blogging demande un peu de patience et les efforts engagés ne produisent souvent qu’à 3 ou 6 mois. En revanche, si vous êtes rigoureux, que vous avez correctement travaillé vos personas pour déterminer quels contenus produire, avec quels mots-clés… les résultats seront là !

Ci-dessous, la courbe de progression sur 3 mois des positions gagnées sur un mot-clé que nous avons travaillé pour le compte d’un client de l’agence face à certains de ses concurrents qui avaient un historique plus important.

progression-seo

Alors, convaincu ?

ban-new-rediger-web

Télécharger votre guide  "Rédiger pour le web"

Digital Passengers