4 clichés déconstruits sur le marketing digital

Le marketing digital est un domaine faisant intervenir des métiers relativement nouveaux qui évoluent et se réinventent constamment. Nous sommes souvent au cœur des transformations menées par nos clients. Nous vous proposons de revenir, avec auto-dérision, sur la façon dont sont perçus nos métiers.

« Le marketing digital c’est bien, mais ce n’est pas prioritaire »

C'est une phrase que l’on peut entendre au moment de parler organisation et budget. Avant que les outils ne nous permettent d’en mesurer l’efficacité, le marketing a longtemps été considéré comme une dépense pure et donc relayé au second rang.
Mais revenons quelques instants sur la notion de marketing, celle-ci a, par essence, comme objectif d’aider le commerce à réaliser des ventes en fournissant tous les outils nécessaires à cela. Nous serons tous d’accord sur un point, les ventes, et leurs performances, représentent un domaine crucial, voire, hautement stratégique, à toutes nos entreprises.
Pour atteindre cet objectif, différents leviers sont activables : les outils d’aide à la vente classiques (fiches produits, kakemono, publicité sur le lieu de vente…) que l’on appelle « print » puisque ce sont les outils « papier » aidant les forces commerciales dans leur processus de vente, le marketing relationnel, le marketing direct, mais arrêtons-nous un instant sur le marketing digital.
Internet offre une multitude d’outils ; site web, campagne d’emailing, publicité, réseaux sociaux, à intégrer de manière savante dans une stratégie afin de fournir aux forces de vente des contacts qualifiés et intéressés par vos produits ou services.

2020 a été une année particulière pour toutes les entreprises, qui ont dû s’adapter au mode de fonctionnement imposé par la pandémie. Le manque d’événements en présentiel a largement impacté la façon de faire des affaires. Le marketing digital prend ainsi tout son sens en apportant une solution concrète et stratégique dans le but de maintenir et même, augmenter des ventes impactées par les mesures restrictives de la crise sanitaire.

 

« Les marketeurs sont accros à leurs tableaux de bord incompréhensibles et au ROI »

Les marketeurs n’utilisent pas des tableaux de bord complexes pour se donner des airs de maître du monde mais il y a une vraie raison à l’utilisation de ces outils.

C’est l’un des rares mythes que nous ne tenterons pas de déconstruire. Pour la simple et bonne raison que toute action menée a besoin d’être mesurée pour en évaluer la performance et la pertinence. Les outils digitaux actuels permettent une mesure précise de chaque action et d’en déterminer ainsi leur efficacité.
Les tableaux de bord offrent une visibilité claire sur les indicateurs identifiés comme révélateurs du succès d’une action. Ils sont donc de très bons outils permettant de piloter et ajuster des campagnes réalisées.

C’est une évolution du métier qui donne la possibilité de maîtriser les coûts investis et d’opérer un pilotage pragmatique.Cette notion de Return On Investment est donc centrale permettant un pilotage au réel d’une stratégie marketing.

 

« Le digital ? Oui, j’ai déjà une page Facebook »

 

Si avoir une présence sur internet, est aujourd’hui indispensable pour exister, le digital ne se résume pas à la simple création d’une page Facebook ou d’un site « One Page ».
Effectivement, activer le levier du digital est une approche globale qui fait intervenir tous les canaux digitaux dans un objectif commun : améliorer les performances commerciales de son entreprise.

Pour les acteurs du B2B, par exemple, il sera pertinent de fournir du contenu de qualité (articles, livre blanc, …) à ses prospects qui chercheront à se rassurer sur le niveau d’expertise de l’entreprise en question. Dans ce cas, une stratégie d’Inbound marketing offre de belles perspectives de succès notamment grâce à des outils digitaux. Attirer les prospects en limitant les moyens traditionnels considérés comme offensifs et parfois intrusifs au profit de leviers efficaces incitant les prospects à prendre contact c’est toute la logique de la démarche Inbound. Le digital rend cette approche possible : campagnes d’emailing, communication sur les réseaux sociaux, site internet performant avec une logique de parcours utilisateur fluide.

 

« Les marketeurs, ces geeks sont dans leur bulle avec leurs mots et expressions anglaises »

 

Vous avez certainement déjà entendu l’une de ces phrases : « je te l’envoie ASAP » ou bien « ce n’est pas optimisé SEO » ou encore
« sur quel CMS êtes-vous ? »
Le marketing est une discipline née aux États-Unis, la grande majorité des outils et des termes sont en langue anglaise et leur traduction française n’a pas toujours d’équivalent exact ou trop long. Ces termes sont la plupart du temps utilisés tels quels dans le langage quotidien ce qui peut passer pour un langage à part entière pour les profanes. Cela ne fait pas de nous, des êtres venus d’ailleurs pour autant et nous nous attachons généralement à vulgariser nos métiers auprès de nos clients jusqu'à ce qu'ils deviennent eux-même matures et parlent le même langage que nous ;) !

Digital Passengers