Les algorithmes Google deviennent « Mobile First »

Il fallait s’y attendre, avec une majorité des connexions internet réalisées maintenant depuis son mobile, Google vient d’annoncer une mise à jour majeure de son algorithme et le positionnement des sites en SEO, avec le passage au "Mobile First". Pour le moment en phase de test, cette mise à jour de l'index devrait ensuite être généralisée.

Du « mobile friendly » au « mobile first »

Il y a 18 mois déjà, l’algorithme Google avait subi de sérieuses modifications : les sites internet non optimisés mobile, non responsive design (non « mobile friendly ») étaient déclassés des résultats de recherches réalisées sur smartphones.

La logique est simple : puisque la recherche est réalisée sur mobile, Google, dont l’obsession est l’expérience utilisateur, se doit de remonter en priorité des sites qui garantissent un contexte de navigation adapté au contexte précis de la recherche. Pas question de remonter en 1ère position un site sur lequel l’utilisateur ne pourra rien faire ou n’aura pas accès à son information facilement. Tous les sites responsive design ont donc vu leur positionnement SEO remonter ces derniers mois sur les recherches mobiles.

Or les utilisateurs devenant eux-mêmes « Mobile First », Google s’adapte à nouveau et s’engage dans une phase d’expérimentations visant à modifier en profondeur le système d’indexation des sites, aujourd’hui toujours réalisée depuis leur version desktop.

Une indexation des contenus des sites en version mobile

Le changement majeur concerne donc le système d’indexation des sites par les robots Google qui, jusqu’à maintenant, évaluaient la pertinence des sites sur la version desktop de leurs contenus.

Or, certains sites mobiles ne proposent pas le même contenu que leur version desktop. Google a donc souhaité revoir son système pour toujours apporter les meilleures réponses possibles dans ses résultats.

Dorénavant, ce sont donc des robots « mobile » qui auront la tâche d’explorer le contenu des sites et d’évaluer leur pertinence en fonction des requêtes utilisateurs. Globalement, les sites en responsive design devraient donc être relativement épargnés par cette mise à jour (dans la mesure où le contenu web et mobile reste identique).

Pour ceux qui n’auraient pas de site mobile, ces robots savent lire le contenu desktop, a priori pas de panique non plus donc.

Néanmoins, force est de constater que les évolutions des algorithmes Google s’accélèrent vers une "pensée" toujours plus mobile. Si ce nouvel algorithme reste en phase expérimentale à ce jour, et si son déploiement généralisé devrait prendre encore quelques temps, il ne faut pas négliger ces signaux.

Le « Mobile first » est une réalité, ne pas s’en soucier serait nier une lame de fond qui n’a rien d’une vue de l’esprit.

Petit exercice analytics mobile

analytics-seo

Chez Digital Passengers, nous le constatons tous les jours, il est urgent de repenser sa stratégie digitale dans le sens du mobile : conversion, acquisition… autant de sujets qui méritent d’être étudiés spécifiquement pour être en phase avec les nouveaux usages de vos clients ! Faites le test vous même et comparez votre audience mobile en novembre 2015 et l'audience issues des smartphone en novembre 2016... Vous avez compris maintenant que le mobile n'est plus un détail, mais réellement une nouvelle façon de consommer. Maintenant, si vous voulez aller plus loin, comparez votre conversion sur desktop et la conversion de votre site web sur mobile... Enfin, agissez en conséquence, Google lui a déjà pris les devants.

Digital Passengers