RGPD et Google Analytics : quelles alternatives ?

Google analytics, l’outil de statistiques gratuit permettant de mesurer l’audience et la performance d’un site web s’appuyant sur la collecte de données des internautes a récemment fait parler de lui dans la presse. Mais qu’est-il reproché à cet outil de web analyse mondialement connu et utilisé par plus de 75% des gestionnaires de site web ? Dans un hypothétique futur sans Google Analytics, quelles seraient les alternatives pour toujours être capable d’analyser l’audience d’un site web, ses sources de trafic et la performance de ses campagnes d’acquisition payantes ? Faisons le tour d’horizon des solutions qui s’offrent à nous. 

 

La récente décision de la CNIL française 

Vous en avez très certainement entendu parlé, l’outil Google Analytics est dans la tourmente ces dernières semaines suite aux communications de la CNIL française. La solution de web analyse est accusée de non-respect du chapitre 5 du RGPD,  notamment en matière de transfert de données personnelles des résidents de l’Union Européenne ou de l’Espace Économique Européen, vers des pays tiers ou des organisations internationales, et en l'occurrence vers les États-Unis.

En effet, le cadre juridique imposé par le RGPD requiert l’anonymisation des données personnelles pour pouvoir utiliser des données sans porter atteinte à la vie privée des personnes. Il s’agit dans ce cas de recourir à des techniques rendant impossible l’identification d’un individu ayant effectué une opération sur un site donné. Ce procédé permet aussi une exemption de consentement. Le second sujet qui met en cause l’outil Google Analytics vise le transfert des données non sécurisées en dehors de l’UE ou de l’EEE. Depuis l’invalidation du Privacy Shield le 16 juillet 2020 par la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) impactant le transfert de données personnelles vers les États-Unis, Google Analytics ne s’est pas plié au nouveau code de conduite.  

L’organisme européen NOYB spécialisé dans la protection de la vie privée a envoyé une centaine de plaintes de niveau européen auprès de la CNIL pour faire bouger les choses. Après la CNIL Autrichienne, la CNIL Française a elle aussi confirmé l’utilisation de Google Analytics comme une violation du RGPD. Mais attention, le géant Google se défend en rejetant la faute sur… ses utilisateurs. Et en effet, les entreprises ou organisations ayant recours à Google Analytics, encourent le risque d’une amende allant jusqu’à 20 millions d’euros ou jusqu’à 4% du CA annuel mondial. La CNIL a d’ailleurs récemment mis en demeure les gestionnaires de site web tels que Carrefour France, Brico Privé, Free Mobile, etc.

 

Les alternatives qui s’offrent aux professionnels du digital

Face aux annonces de la CNIL Française et des rumeurs qui planent sur Google Analytics, nous nous sommes interrogés sur les alternatives de web analyse qui existent sur le marché et qui sont conformes au RGPD vers lesquelles nous pourrions nous tourner. 

  • Matomo est un logiciel open source de webanalyse appelé Piwik jusqu’en 2018, disponible en 2 versions : La solution auto-hébergée qui se télécharge directement sur le site à condition de disposer d’un serveur. Cette option auto-hébergée nécessite quelques connaissances techniques puisqu’il faudra régulièrement faire des mises à jour de l’application. Et la solution cloud de Matomo, accédez à l’application Matomo en ligne, vous aurez accès à toutes les fonctionnalités de l’application en ligne, profiterez des mises à jour automatiques et aurez accès à un support client. Dans les deux cas, l’utilisateur de la solution Matomo est le seul propriétaire des données collectées et s’inscrit dans le respect de la vie privée des utilisateurs. 
    • Ses fonctionnalités : optimisation de la conversion, profil des visiteurs, amélioration du référencement, gestionnaire de balises, suivi des campagnes, rapports personnalisés, … 
    • RGPD : Matomo peut être paramétré pour anonymiser automatiquement les données personnelles ou propose des fonctionnalités permettant de facilement se conformer au RGPD. 
    • Son prix : gratuit en auto-hébergé, à partir de 19€ en solution cloud (<50K vues / mois)
  • Analytics suite d’AT internet est un outil d’analyse clé en main avec un contenu évolutif. Comme Google analytics, il est collaboratif et sans limite maximum d’utilisateurs. 
    • Ses fonctionnalités : analyser l’audience, les informations liées aux visites d’un site, et les actions réalisées sur le site pour pouvoir en construire des tableaux de bord, optimiser les conversions, avec des fonctionnalités axées e-commerce.
    • RGPD : conforme et bénéficie d’une exemption de consentement
    • Son prix : à partir de 355€ par mois pour les fonctionnalités de base 
  • Fathom Analytics est un outil de webanalytics Canadien mais hébergé sur des serveurs en Allemagne. 
    • Ses fonctionnalités : analyse de données liées aux visites, contournement des ad-blockers, création de tableaux de bord en temps réel. Attention, l’outil est en anglais. 
    • RGPD : conforme et bénéficie d’une exemption de consentement  
    • Son prix : version d’essai de 7 jours, puis à partir de 14$ par mois (<100k vues / mois) 
  • Simple Analytics est un outil comme son nom l’indique “simple”, qui offre une mesure des KPI suffisante pour analyser les performances d’un site web et les optimiser avec les données hébergées sur des serveurs aux Pays-Bas. L’outil est en anglais. 
    • Ses fonctionnalités : Possibilité d’importer ses données google analytics dans Simple Analytics. Contournement des ad-blockers, tableau de bord simplifiés avec les sources de trafic, le volume de visiteurs par page, l’appareil utilisé pour la navigation, etc. 
    • RGPD : conforme et bénéficie d’une exemption de consentement  
    • Son prix : à partir de 19€ par mois 
  • Abla Analytics est une solution de mesure d’audience, 100% française, dont les données collectées sont hébergées en France sur des serveurs OVH ou Scaleway et appartiennent uniquement au détenteur de la solution. 
    • Ses fonctionnalités : Analyse des métriques classiques de trafic, contournement des ad-blockers, export des données en version excel, conservation des données illimitées en brut, etc. 
    • RGPD : conforme et bénéficie d’une exemption de consentement 
    • Son prix : une version gratuite (<5K vues / mois), et une version à partir de 99€ par mois permettant un accès multi-utilisateurs et un partage des accès avec des tiers (prestataires) 



Quoi qu’il en soit, pour se tourner vers une solution RGPD compliant, il sera nécessaire de mettre la main à la poche. Car si Google Analytics est gratuit, en réalité il en vous en coûte l’utilisation de toutes les données que vous avez collectées à des fins publicitaires. Recourir à une application conforme au RGPD, c’est aussi la possibilité de retirer la fameuse bannière cookies qui limite la captation de votre audience. Saviez-vous que 4 personnes sur 10 refusent les cookies ? L’impact direct étant l’analyse de vos performances erronées si l’on observe le comportement de seulement 60% des visiteurs. Chez Digital Passengers, certains de nos clients constatent même jusqu’à 70% de visiteurs refusant les cookies.  Alors vers quelle solution allez-vous vous tourner ?

 

Les 11 commandements de la conversion en ligne

Télécharger votre livre blanc "11 commandements de la conversion en ligne"

 

Digital Passengers