ACTUALITÉS ET CONSEILS DU MARKETING DIGITAL

Toutes les actualités et les conseils en analytics, en web, en mobile, sont ici.
Découvrez la veille du marketing digital et les actualités liées au digital analytics.

Lorsqu’une entreprise construit sa stratégie de présence en ligne, il est nécessaire pour elle de penser aux articles de blog. En effet, en Inbound Marketing, il est recommandé de publier des articles régulièrement sur le site internet de l’entreprise afin que cette dernière puisse remonter dans les premières pages de Google. Et lorsqu’on évoque ces articles de blog, on entend souvent parler d’optimisation SEO. Certes, le respect des bonnes pratiques SEO est une condition sine qua none pour pouvoir apparaître en dans les meilleurs résultats des moteurs de recherche. Mais la structure de votre article en est une aussi. Car un article mal construit, qu’il soit optimisé ou non, ne donnera pas au lecteur envie de le lire puis de continuer à naviguer sur votre site. Voici les différents points à respecter pour construire un article de blog structuré.

 

1. Suivre un plan

Avant de commencer à rédiger, il est recommandé de faire un plan. Ce dernier rend l’écriture plus agréable et plus efficace car vous savez vers quelle direction vous diriger.

Votre plan comportera ainsi :

  • Un titre
  • Une introduction
  • Plusieurs paragraphes 
  • Et se terminera par une conclusion

 

Le titre 

Tout article débute par un titre. Comme vous vous en doutez, il existe des milliers et des milliers d’articles sur internet. Il faut donc vous démarquer. Et pour cause, lorsqu’un internaute fera sa recherche, c’est la première chose qu’il lira. Ainsi, votre titre doit être percutant. Et de la même manière, il doit donner envie au lecteur de cliquer et de lire le contenu. Le titre est également une promesse que vous faites au lecteur :  il doit aussi évidemment introduire le sujet du contenu qui suivra sans tromper. Attention, votre titre ne doit pas dépasser la limite des 60 caractères.

 

L’introduction 

Ce sont les premières phrases que le lecteur va lire. L’introduction est aussi importante que le titre puisqu’elle doit attirer l’attention du lecteur mais surtout lui donner envie de continuer à lire l’article. Elle permet d’amener le lecteur vers le sujet concerné.

 

Les paragraphes

Les paragraphes vont permettre de sectionner votre corps de texte en plusieurs parties afin que l’article paraisse aéré et soit donc plus lisible pour le lecteur. Or, chaque paragraphe devra être annoncé par un sous-titre. Et certains de ces sous-titres donneront lieu à des niveaux d’informations différents. 

Pour Google, cette hiérarchie est catégorisée par des balises H1, H2, H3… Par exemple, H1 est la balise la plus haute dans la hiérarchie, elle représente le titre de votre article. H2, est en dessous de H1 et représente les sous-titres de votre article. Et dans la continuité, si vous voulez aller encore plus loin alors vous pourrez mettre des H3 qui serviront à retrancher les niveaux d’informations de votre paragraphe H2. 

Vous l’aurez compris, plus vous descendrez dans les niveaux d’information et plus vous utiliserez des balises du niveau inférieur. Il est recommandé d’aller au moins jusqu’au H3 dans vos articles.

 

La conclusion

Elle clôt le sujet et vous permet de résumer en quelques phrases les principaux points à retenir de votre article ou d’ouvrir vers des sujets connexes qui amèneront vos lecteurs à consommer d’autres articles de votre site.

 

2. Le contenu

Le contenu de votre article doit être agréable à lire pour le lecteur. Pour cela, veillez à rédiger des paragraphes qui ne soient pas trop longs et qui pourraient ainsi décourager l’internaute à poursuivre la lecture. Lors de votre rédaction, insérez des mots de transition entre vos phrases et ne rendez pas ces dernières trop longues (pas plus de 20 mots par phrase). Aussi, veillez à avoir un vocabulaire varié pour éviter les répétitions. Pour mettre en valeur les mots importants, n’hésitez pas à graisser ces derniers, ils seront plus visibles à l’œil et attireront l’attention. Enfin, favorisez les listes à puces dans votre contenu car elles sont faciles à lire pour le lecteur et appréciées par Google.

 

3. Les illustrations

Elles sont toujours très appréciées par l’internaute car elles sont plus faciles et plus rapides à lire. Ainsi, n’hésitez pas à insérer des images, des vidéos, des illustrations ou encore des infographies car elles permettent de rendre un peu plus attractif l’article et de faire une pause dans la lecture. N’oubliez pas d’optimiser votre illustration en insérant un texte alternatif. Pour en savoir plus, consultez notre article à ce propos.

 

4. Les CTA

Les CTA qui sont des boutons d’appel à l’action sont importants dans votre article. Il est recommandé d’en placer un à la toute fin de votre rédaction pour que le lecteur puisse manifester son intérêt s’il souhaite aller plus loin. Mais vous pouvez aussi en placer dans le corps de votre article tant qu’ils gardent une fonction pertinente (demande de démonstration, demande de contact,etc.).

 

5. Et l’optimisation SEO dans tout ça ? 

Vous l’aurez sûrement remarqué, nous avons vraiment abordé les bases de la rédaction d’un article. Une fois tous nos conseils appliqués à ce propos, vous pourrez alors vous diriger vers l’optimisation SEO. Pour cela, nous vous invitons à découvrir nos conseils pour optimiser le SEO de votre article.

 

Vous l’aurez compris, la structure est le socle d’un article qui va vous permettre d’avancer sereinement vers l’optimisation SEO. Une fois toutes ces étapes respectées, vous n’aurez qu’à l’optimiser et hop, pari gagné !

 banner-rediger-web

Télécharger votre guide  "Rédiger pour le web"

  Publié par Johanna MORLANNE