ACTUALITÉS ET CONSEILS DU MARKETING DIGITAL

Toutes les actualités et les conseils en analytics, en web, en mobile, sont ici.
Découvrez la veille du marketing digital et les actualités liées au digital analytics.

Dans votre stratégie de marketing de contenu pour optimiser votre présence en ligne, rédiger un article intéressant et informatif pour vos lecteurs est sans aucun doute une des choses les plus importantes. Cependant il est également primordial d’être classé suffisamment haut sur les moteurs de recherche afin d’apporter un maximum de visibilité à vos articles, voici donc quelques règles de base vous permettant de bien figurer sur Google.

DÉFINITION : QU’EST-CE QUE LE SEO ?

« Search Engine Optimization » signifie « Optimisation pour les moteurs de recherche ».

Le SEO ou Référencement Naturel définit les différentes techniques utilisées pour améliorer la position d’un site ou d'une page sur les moteurs de recherche.

Pour comprendre l’importance du SEO voici 2 statistiques assez révélatrices :

  • La première page résultat de Google génère plus de 90% des clics et moins d’un quart des internautes explore au-delà de cette première page.
  • Les 3 premiers résultats de la première page représentent 60% des clics.

Il serait donc bien dommage d’avoir peaufiné une belle stratégie éditoriale, de s’y tenir en produisant du contenu qualitatif de manière fréquente pour au final ne pas optimiser ce dernier. Plaire à vos lecteurs est par ailleurs une très bonne pratique pour optimiser votre SEO mais plaire à Google nécessite néanmoins de répondre à quelques standards de référencement nature.
(Certes, il existe de nombreux autres moteurs de recherche mais étant donné que Google pèse plus de 90% des recherches mondiales, le SEO est majoritairement utilisé pour être mieux placé sur Google)

Alors effectivement le SEO n’est pas une science parfaitement exacte ; de nombreux paramètres entrent en compte pour déterminer le ranking des pages Google et réunir tous ces facteurs est impossible. On vous rassure cependant, il est possible de bien figurer sur les moteurs de recherche en respectant simplement quelques règles de base.

Mettre en avant les bons mots clés 

Pour commencer, vous devez choisir à la rédaction de chaque article sur quels mots clés vous souhaitez être positionnés. De quoi va parler votre article ?

Déterminez un mot clé principal ainsi que des expressions-clé, appelées « longue traîne » dans lesquelles votre mot est précisé dans un contexte.
En effet les mots clés très génériques sont extrêmement concurrentiels et vous positionner sur des mots clés de longue traîne vous permettra de mieux référencer votre contenu sur les recherches classiques; mais également sur des recherches plus spécifiques.

Par exemple si le mot clé principal de votre article est « Chaussures », les mots clés de longue traine autour de celui-ci pourraient être de type: « Talon aiguille pour femme » puis « baskets noires pour courir », « Chaussures de ville confortables », « Souliers qui ne font pas mal aux pieds ». A vous de déterminer les bons mots clés de longue traîne autour du contenu de votre article et du thème abordé.

L’algorithme de Google est actuellement très performant et possède la capacité de comprendre le sens des contenus analysés, il est donc recommandé de ne pas marteler à tout va vos mots clés sous peine d’être contre-productif. En effet Google va toujours préférer un contenu riche présentant un champ lexical et des synonymes cohérents plutôt qu’un article où le mot clé principal est utilisé abondamment et de manière abusive.

Choisir des balises html pertinentes et adaptées


Balise title et balises H1, H2, H3, H4, H5 et H6...
Vous avez déjà sûrement vu et entendu parler des balises html sans pour autant savoir à quoi elles correspondent : les balises html représentent simplement les titres et sous-titres de vos pages. 

Prenons l’exemple de cet article : le titre principal « Rédiger un article optimisé pour le SEO » représente le titre H1. Viennent ensuite les titres des paragraphes « 1- Mettre en avant les bons mots clés », « Choisir des balises html pertinentes et adaptées » etc… qui sont symbolisés par des H2. Pour structurer les H2 on peut alors utiliser des H3 puis à l’intérieur de ces H3, des H4 etc..

wysiwyg-wordpress-h2

Les balises Hn servent en premier lieu à bien structurer et hiérarchiser votre article tout en le rendant plus digeste pour vos lecteurs avec des titres de niveaux différents. En second lieu, cela permet à Google de comprendre plus aisément la structure et le contenu d’une page facilitant ainsi le référencement naturel de cette page et de l'article.
La balise Title correspond au titre de la page et est souvent corrélée avec la balise H1, ces deux doivent être sensiblement proche pour faciliter l’indexation par Google, mais idéalement assez différente pour ne pas redire la même expression. Par ailleurs certains CMS de site utilisent directement le H1 comme balise title, ce qui ne vous empêche pas de le modifier.

Comme vous l’aurez compris, la balise H1 est plus importante que la H2, la H2 plus importante que la H3 et ainsi de suite. Si la balise H1 est obligatoire et au minimum 2 balises H2 par article sont recommandées, Il est tout à fait possible qu’un article de blog ne possède pas de balises H3 et donc de balises H4, H5 et H6. Ces trois dernières sont d’ailleurs souvent utilisées uniquement dans de très longs articles pour faciliter la lecture.

Votre balise H1 doit comporter :

  • Aux alentours de 60 caractères : dépasser ce total pourrait ne pas afficher totalement le titre de l’article sur Google si il est utilisé en balise Title
  • Votre mot clé principal : cela permettra à vos lecteurs et à Google de comprendre directement de quoi parle votre article

Il est recommandé d’utiliser également ses mots clés principaux pour les H2 et dans une moindre mesure pour les H3.

Référencer vos images


Pour illustrer votre contenu, il est primordial de mettre une belle photo relative au sujet relayé dans votre article.
Cependant il ne s’agit pas d’uniquement télécharger une image libre de droit puis de l’intégrer dans l’article… A l’ère du mobile first, il est primordial de diminuer la taille de vos images sous peine d’augmenter le temps de chargement des pages de votre site, notamment sur portable.
Les sites de compression d’images permettent d’économiser facilement 70%-80% des poids des images sans en impacter la qualité, cela serait donc une erreur de ne pas les utiliser !
En effet Google est très attentif au temps de chargement des pages et de fait privilégie les sites rapides.

La deuxième chose à faire sur vos images est de renommer votre fichier jpg et d’y ajouter un texte alternatif (également appelé Balise Alt) lors de l’import dans votre article. Renommer votre image en y insérant le mot clé relatif à votre article permettra à Google de faire un lien entre l’article et l’image et de pouvoir référencer votre image. 
N’hésitez pas à lire ce tutoriel qui détaille toutes les étapes pour bien indexer vos images dans Google et servir le SEO de votre site plutôt que le pénaliser.


Mailler entre eux vos articles


Composante fondamentale du SEO et d’un bon site web, le maillage interne va permettre de définir l’organisation de votre site en reliant vos pages et articles entre eux.

Lors de la rédaction d’un article, il est fréquent de rappeler des éléments et termes d’autres articles que vous allez cependant expliquer moins en profondeur que dans ces dits articles (comme par exemple le tutoriel sur l’indexation des images dans le paragraphe précédent). Il vous suffit alors simplement d’ajouter le lien vers ces articles à même l’article que vous êtes en train de rédiger.

L’intérêt est double, pour vos lecteurs cela permet de les rediriger vers des articles plus spécifiques de votre site et ainsi fluidifier la navigation entre vos pages mais également d’augmenter le nombre de pages vues, de diminuer le taux de rebond, d’augmenter le temps passé… bref d’envoyer des signaux positifs aux KPIs qui comptent pour le SEO. Pour Google cela permet d’améliorer le ranking de vos pages moins visitées en les liant avec des pages plus populaires de votre site.
L’algorithme de Google est très sensible à la qualité de navigation des sites, à vous de bien choisir vos liens internes et de créer une architecture de site cohérente. Pour cela, la pillar page peut sûrement vous aider…

Petite astuce 1 : Tous les liens internes doivent ouvrir dans le même onglet, alors que les liens vers des sites externes ouvriront toujours dans un nouvel onglet (Target Blank).

Petite astuce 2 : N’abusez pas des liens dans un même article, en général on trouvera 2 ou 3 liens internes et 1 lien externe.


L’importance de la méta-description


La méta-description désigne le petit texte qui apparaît sous les URL des sites lors d’une requête sur les moteurs de recherche. Elle permet d’ajouter une description et de faire savoir à l’internaute de manière concise le contenu de la page affichée.

yoast-wordpress-seo

La méta-description n’influe pas l’indexation de votre page mais elle est primordiale car elle représente le contenu de cette dernière, c’est en grande partie celle-ci qui va faire cliquer l’internaute ou non.
Il va donc falloir rédiger la méta-description de manière à ce que cela soit impactant pour le lecteur en utilisant vos mots-clés tout en essayant de ne pas dépasser les 150 caractères permis par Google, même si jusqu’à 230 caractères peuvent passer.

 

ban-new-rediger-web

Télécharger votre guide  "Rédiger pour le web"

  Publié par Julien GROSJEAN